100 ans et 6 générations

100 ans et 6 générations de fidélité à Saas-Fee et à la Vallée de Saas

Entretien avec Luca Pazielli, dont la famille revient à Saas-Fee, année après année, depuis 100 ans et sur 6 générations.


D’où vient cet attachement à Saas-Fee, et comment s’est-il développé?

Après avoir visité Saint-Moritz, Zermatt et Wengen, mes arrière-grands-parents ont décidé de visiter Saas-Fee en 1921. Ils y sont arrivés à dos de mule. Depuis ce jour, ils ont toujours séjourné au Grand Hôtel, hormis quelques interruptions dues à la guerre. Ma grand-mère venait encore en vacances avec nous alors qu’elle avait plus de 80 ans.
Nous sommes tous amateurs de randonnée et de montagne. Notre groupe d’amis et de proches vient en vacances à Saas-Fee chaque année, et s’est transformé en une sorte de communauté d’amis italiens au fil des ans. Dans les meilleures années, nous étions jusqu’à 30 personnes.
En 2021, 100 ans et 6 générations après notre premier séjour à Saas-Fee, nous avons offert un banc pour symboliser notre lien avec ce lieu magique. Ce banc se trouve juste au-dessus de Melchboden et permet d’admirer la vue sur Saas-Fee. Chaque année, nous organisons un pique-nique et un barbecue à Melchboden.
Ces jours-ci, nous profitons de la beauté de la nature et du large éventail d’attractions touristiques. Dans nos incontournables: le Café Alpenblick, le Kreuzboden et la Weißmieshütte. Nous aimons beaucoup la SaastalCard, car elle nous permet de nous déplacer librement et de manière spontanée.

La famille Frezzini-Pazielli en route pour Saas-Fee


Vous venez en vacances chaque année à Saas-Fee depuis des générations: quels sont les éléments qui vous attachent si fortement au village et à la région?

Notre retour annuel à Saas-Fee crée un sentiment de continuité. C’est l’élément principal. Nous avons un lien émotionnel avec les souvenirs qui se transmettent de génération en génération. Et puis, bien sûr, nous sommes attirés par le paysage alpin, avec ses imposants sommets de plus de 4000 mètres.
Mon fils Lorenzo a 26 ans. Voilà plus de 26 fois qu’il visite Saas-Fee, et il a appris très tôt à apprécier la randonnée. C’est à Saas-Fee, avec mes sœurs Maria Francesca Giovanna et Bernadetta, que j’ai appris à apprécier les premiers moments de liberté totale, certainement grâce au village sans voitures.

Le glacier de Fee dans les années 1930


Du Grand Hôtel au développement de Saas-Fee: quels sont les étapes de développement les plus importantes que vous avez vécues au fil des ans?

Saas-Fee a réussi à conserver son caractère villageois tout en ayant connu une grande croissance du tourisme.
Sans aucun doute, l’étape la plus symbolique pour nous a été la construction de la nouvelle église, qui a marqué un tournant dans la vie du village.

La vieille église de Saas-Fee, années 1930


Quels sont les points communs et les différences entre la vie en Italie et la vie à Saas-Fee?

Nous vivons tous entre la mer et la ville, donc notre mode de vie ne pourrait pas être plus différent. Malgré cette différence diamétralement opposée, nous avons en commun un certain état d’esprit qui valorise les rencontres et la communauté. C’est ce qui nous fait revenir chaque année à Saas-Fee.


Avez-vous une anecdote en particulier qui relie votre famille à Saas-Fee?

Nos tournois de minigolf en famille, inoubliables, sont vraiment un incontournable de nos vacances d’été à Saas-Fee.
Vous voulez savoir à quel point notre famille est attachée à la Vallée de Saas? Certains d’entre-nous ont le son des cloches de Saas-Fee comme sonnerie de téléphone portable, c’est dire!

Monsieur Frezzini, arrière-grand-père de Luca Pazielli et premier de la famille à être venu à Saas-Fee.


La page qui s’est ouverte à Saas-Fee dans l’histoire de la famille Pazielli il y a 100 ans et 6 générations n’est pas terminée. Qui sait quels nouveaux chapitres s’y ajouteront dans les années qui viennent?